Call for papers: Interdisciplinary Feminist sessions at Congress 2016 /Appel à propositions de communications: sessions féministes interdisciplinaires au Congrès 2016

Call for papers: Interdisciplinary Feminist sessions at Congress 2016 /Appel à propositions de communications: sessions féministes interdisciplinaires au Congrès 2016

 Members of the associations co-sponsoring these two interdisciplinary feminist sessions at Congress are circulating this call for papers to their members. Proposals may ONLY be made on the Canadian Sociological Association (CSA-SCS) web site, but members of other co-sponsoring associations may propose papers to these sessions without be(com)ing members of CSA-SCS. Deadline for proposals: Feb 1, 2016.

/ Les membres des associations qui co-marrainent ces deux sessions féministes interdisciplinaires au Congrès transmettent cette invitation à leurs membres. Des propositions peuvent être soumises SEUELEMENT sur le site web de la Société canadienne de sociologie. Toutefois les membres des autres associations qui co-marrainent peuvent proposer des communications pour ces sessions sans être ou devenir membre de CSA-SCS. Date limite pour les propositions : 1 février 2016.

 

Feminism and Energizing Communities: An Interdisciplinary Conversation / Le féminisme et l’énergie des communautés: une conversation interdisciplinaire

The Congress theme of ‘energizing communities’ has been an implicit or explicit focus of feminism and feminist critique. In this session we explore how we can collectively learn from experiences of feminist research and engagement about communities, whether at the local, regional, national or transnational levels. Presenters are invited to briefly describe their experience (direct or through, for example, historical documentation), including its context and its conceptualization of community, and then to reflect on the insights and processes of action-reflection (praxis), consciousness, transformation, and/or conceptualizations which might be gained from these empirical experiences. Presenters can articulate the particular contributions that their feminist approach offers. Other possible topics may include: community-based research; the roles that researchers bring into communities; the themes/issues and structural arrangements which facilitate the bridging of diversities within varied social, political, historical, economic and/or geographical contexts; insights from Indigenous scholars and community organizations; social relations within communities and potential visions for social change; critique of patriarchal relationships that characterize contemporary societies and/or the contrasts between economic and social development; comparison of contemporary communities with feminist communities. We hope that the conversation in this session will enrich our feminist understandings of communities.

/ La thématique du Congrès, « l’énergie des communautés », a été une orientation implicite ou explicite du féminisme et des critiques féministes. Dans cette séance nous allons examiner comment nous pouvons apprendre collectivement des expériences de la recherche et de l’engagement féministes au sujet des communautés, soit aux niveaux locaux, régionaux, nationaux ou transnationaux. Les conférencières et conférenciers sont invité(e)s à décrire brièvement leurs expériences (soit directes ou, par exemple, par la documentation historique) avec de telles recherches, y compris son contexte et sa façon de concevoir «  communauté », et ensuite de commenter des processus de praxis, conscientisation, transformation, et/ou conceptualisations qu’on peut retirer de ces expériences empiriques. Les conférencières et conférenciers peuvent discuter les contributions précises qui découlent de leur approche féministe. Parmi d’autres thématiques possibles : la recherche basée sur une communauté (« community-bassed » research); les rôles des chercheures au sein des communautés; les thématiques/problématiques et organisations structurelles qui peuvent mieux permettre de faire des ponts entre des diversités au sein des contextes sociaux, politiques, historiques, économiques et/ou géographiques; des éclaircissements offerts par des érudit(e)s indigèn(e)s et des organisations communautaires indigènes; des rapports sociaux au sein des communautés dans le cadre des visions possibles du changement social; une critique des rapports patriarcaux qui caractérisent des sociétés contemporaines et/ou le contraste entre le développement économique et social; des comparaisons entre des communautés contemporaines et des communautés féministes. Nous espérons que les conversations dans cette séance vont enrichir nos compréhensions féministes des communautés.

 

Feminist Intersectionality in Theory, Research and Praxis : An Interdisciplinary Conversation / L’intersectionnalité dans la théorie, recherche et praxis féministes : une conversation interdisplinaire 

 Intersectionality has become an important approach for examining the interconnectedness of systems of oppression in women’s lives, including by feminist scholars. It has varied manifestations – theoretical, methodological, historical and contextual. We invite presentations on feminist intersectionality in theory, research and/or praxis. Presenters may briefly discuss their use of feminist intersectionality methodologically, in theory and/or in their praxis, and also reflect on the strengths, limitations, implications and/or challenges of their experiences with it. Other questions might include: how is an approach both intersectional and feminist? How is such analysis stronger than analysis that is not intersectional? Or feminist? What are the contradictions, limitations of how women’s multiple dimensions are considered? What is the relationship in research and praxis between gender, race, class and other intersections such as indigeneity, sexuality, age, religion, family status, birthplace and/or culture? Without feminist intersectional analysis, how are women’s individual and group identities ignored? Has this absence contributed to women’s victimization/ marginalization? How does feminist intersectionality contribute to understanding the diversity of women’s identity, social location and the structural barriers they experience? How does intersectionality contribute to considering patriarchy and other systems of oppression? We hope that this session will encourage fruitful interdisciplinary exchanges about these issues.

 / L’intersectionnalité est devenue une approche importante, y compris par des chercheures féministes pour l’examen des interrelations des systèmes d’oppression dans les vies des femmes. On s’en sert comme approche théorique, méthodologique, historique et comme contexte. Nous invitons des communications concernant l’intersectionnalité féministe en théorie, en recherches et/ou en praxis. Les auteures peuvent discuter brièvement leur utilisation de l’intersectonnalité féministe dans leur méthodologie, théorie et/ou praxis, et aussi commenter les forces, faiblesses, implications et/ou défis de leurs expériences avec cette approche. Parmi d’autres questions possibles : comment est-ce qu’une approche est à la fois intersectionnelle et féministe? Comment est-ce qu’une telle approche est plus puissante qu’une analyse qui n’est pas intersectionnelle? Ou féministe? Quelles sont des contradictions, des limitations à l’analyse des multiples dimensions des femmes? Quel est le rapport en recherche et en praxis entre genre, race, classe et d’autres intersections, telles indigenéité, sexualité, âge, religion, statut familial, lieu de naissance et/ou culture? Dans l’absence d’un analyse féministe intersectionnelle, comment est-ce qu’on passe sous silence des identités individuelle et collective des femmes? Est-ce que cette lacune contribue à la marginalisation, la victimisation des femmes? Comment est-ce l’analyse féministe intersectionnelle contribue à la compréhension des diversités des identités des femmes, de leur positionnement, et des barrières structurelles qu’elles vivent? Comment est-ce que l’intersectionnalité contribue à l’analyse du patriarcat et d’autres systèmes d’oppression? Nous espérons que cette séance permettra des échanges interdisciplinaires fructueux autour de ces problématiques.

 

To submit a proposal to either of these sessions:/ Pour presenter une proposition pour l’une ou l’autre de ces sessions:

Go to: http://www.csa-scs.ca/files/webapps/csapress/annual-conferences/call-for-abstracts/ (‘click to submit your abstract’ is at the bottom of that page). You will first be asked to register, with a user name and password (of your creation). On the next screen go to author and click on ‘new submission’. On the next screen you are asked to identify the ‘conference track’ for the submission – this is the session name (all are listed alphabetically by session title in the drop-down menu). Then continue on, following the instructions.

/ Allez à http://www.csa-scs.ca/files/webapps/csapress/annual-conferences/call-for-abstracts/ et cliquez sur ‘Français’ au début de la page (‘submit an abstract’ est en bas de cette page) – la plupart des directions sont également en français, mais malheureusement pas toutes les entêtes ni l’inscription. Passant à l’anglais pour l’inscription, on vous demande d’abord de vous inscrire, avec un nom et un mot de passe que vous choisissez. Ensuite allez à ‘author’ et cliquez sur ‘new submission’. Sur le prochain écran on vous demande d’identifier le ‘conference track’ pour la proposition – il faut choisir le nom de la session (toutes sont dans la liste du menu, en ordre alphabétique selon le titre de la session, en anglais). Ensuite continuez, selon les directives. Votre résumé et votre présentation éventuelle peuvent être en français.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s